L’ESSENTIEL sur le projet « Produits des activités ordinaires »

En juin 2010, l’IASB a publié un exposé-sondage (projet de norme) sur l’évaluation et la comptabilisation des produits des activités ordinaires provenant de contrats avec les clients.

L’objet concerne les ventes de biens et services à des clients.

Le produit devrait se comptabiliser lorsque le client obtient le contrôle du bien ou du service : ce principe revient à l’abandon (partiel) de la méthode de l’avancement au profit de celle de l’achèvement.

Le montant du produit, le « prix de transaction » serait réduit en fonction du risque d’insolvabilité du client.

Les coûts à comptabiliser en fonction des produits des activités ordinaires seraient limités aux éléments directs.

Pour plus de détails, de commentaires et d’exemples voir : article

 

Anthrope - et si on pensait... |
ANALYSE TECHNIQUE |
Le Financier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ACF marchés
| LE BLOG IMMOBILIER DES PART...
| cbatamo